Syndicat AOC Oliu di Corsica

26 Quartier de la Poste
20260 LUMIO
Tél : +33 (0)6.51.19.23.27
+33 (0)4 95 56 64 97
+33 (0)6 07 45 10 29
Email: oliudicorsica@orange.fr
Accueil > Actualités > Premiers plants d’oliviers « nustrali » distribués

Premiers plants d’oliviers « nustrali » distribués

Ecrit le 16/10/2017 à 15h32m58s

Après deux ans de gel des plantations, les premiers plants d’oliviers 100% corses, garantis sains et de variétés insulaires, ont été livrés aux oléiculteurs le 09 Octobre 2017.

Petit rappel historique


En 2015, à la demande du SIDOC (SYNDICAT INTERPROFESSIONNEL DES OLEICULTEURS DE CORSE) et du collectif, un arrêté préfectoral sur l’interdiction d’introduction de plantes sensibles à la Xylella Fastidiosa a notamment stoppé l’introduction en Corse, d’oliviers en provenance d’Italie.

Immédiatement, le SIDOC a piloté la mise en place d’une production insulaire de plants d’oliviers certifiés, menée par l’AREFLEC ((Association de Recherche et d'Expérimentation en Fruits et Légumes en Corse), avec le soutien de l’ODARC, et en collaboration avec les chambres départementales d’agriculture et le Syndicat des Pépiniéristes. Sélectionner, sécuriser et produire des oliviers corses: tel est l’objectif aujourd’hui atteint.

« La production sur nos terres et par nos soins de plants d’oliviers nous est alors apparue comme la seule voie possible, d’autant que nous travaillions depuis 2013 au sein d’un réseau de collaboration en Recherche & Développement, afin d’améliorer la connaissance et la conservation des variétés corses » explique Sandrine Marfisi, présidente du SIDOC.

Une production de plants d’oliviers sains, authentiques et de qualité

Ils sont garantis par l’Areflec et en cours de certification nationale CTIFL.
Une traçabilité totale est assurée:

* Des plants authentiques : le matériel végétal est issu d’arbres multiséculaires et présentera à terme une gamme complète de variétés locales : Aliva nera, Capanacce, Curtinese, Ghjermana, Sabina, Zinzala, Oliese. Ces variétés sont génétiquement certifiées.

* Des plants sains : des analyses sanitaires sont pratiquées avant tout prélevèment de boutures : il s’agit des seuls plants garantis indemnes de bactéries, de virus et de Xylella (Conforme à la directive 201498UE); ils sont élevés jusqu’à leur livraison sous tunnel insectproof.

* Des plants de qualité : seuls sont délivrés les plants de bonne qualité, âgé d’au moins 16 mois, vigoureux, avec un développement racinaire important et soigné, gage de bonne reprise, bon développement et productivité.
Il s’agit des seuls plants pouvant désormais prétendre à l’AOP Oliu di Corsica et des seuls plants qui offrent les garanties demandées dans le cadre des futures contraintes administratives liées à la plantation de plantes hôtes à XF. Ce sont également les seuls qui sont éligibles aux aides de l’ODARC. Enfin, et c’est une première en France, ce seront les seuls oliviers certifiés au niveau national.

Pour bénéficier de l’attribution de ces plants, les producteurs ont du s’inscrire auprès du SIDOC, qui gère transitoirement leur distribution aux oléiculteurs prioritaires, notamment les Jeunes Agriculteurs.
Les plants sont attribués selon des critères spécifiques (parcelles prêtes, irrigation, clôtures, etc.…) et par ordre chronologique d’inscription.

Cette année, les plants sont vendus par l’Areflec qui verra sa fonction réduite dès l’année prochaine à l’enracinement des boutures et à la conservation des pieds mères en serres sécurisées insect proof.

Des pépiniéristes producteurs agréés viennent de s’engager dans la démarche: la mise aux normes de leurs installations dans le strict respect de la future certification ayant pris du retard. Les boutures enracinées produites par l’AREFLEC leur sont désormais confiées pour élevage; ce sont eux qui livreront les plants d’oliviers en cours de certification, à partir de l’automne 2018, directement aux oléiculteurs.

L’objectif de production à terme est de 60 ha par an, soit 15 000 à 20 000 plants d’oliviers annuellement sur 7 variétés corses.

Aujourd’hui encore, trop de dérogations permettent l’introduction de plants non garantis: les filières agricoles comme les agrumes, les oliviers et l’immortelle … bénéficient d’une production locale, les autres filières doivent être incitées à engager le même type de projet.
Restera alors à résoudre la problématique de la production locale de plants ornementaux qui constituent le principal risque d’introduction sur l’île, de souches de Xylella Fastidiosa non encore présentes.

Depuis le 9 octobre 2017 a débuté la première vague de distribution de plants. Cette année, toutes les demandes de plants n'ont pu être honorées. Néanmoins, 25 oléiculteurs dont 6 Jeunes Agriculteurs seront servis d’ici début novembre,ce qui représente quasiment 8000 plants distribués.

Le SIDOC centralise toujours les commandes pour les prochaines années. Si vous êtes intéressés, contactez nous.